À propos

Prendre le temps de cuisiner c’est prendre soin de soi et des autres

 

Un peu plus  sur Soeur Angèle

 

«Pour la fraîcheur du cœur, il faut surveiller la fraîcheur des aliments que l’on mange»

La Fondation Soeur Angèle vient en aide aux jeunes d’âge scolaire rencontrant des difficultés de développement et d’intégration en leur permettant de s’engager dans un programme d’apprentissage culinaire afin qu’ils puissent se réaliser, développer un sentiment de fierté et d’appartenance sociale.

‘Mes actions sont tournées vers l’avenir, merci d’encourager les nouvelles générations à célébrer l’abondance de notre terre’

Soeur Angèle :

Depuis plus de 60 ans, Angèle Rizzardo contribue à propager la cuisine simple auprès de toutes les générations, animée pour ce faire d’une joie de vivre et d’un dynamisme légendaires.

Elle a d’abord enseigné à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec et ensuite c’est à la télévision qu’elle a poursuivi sa mission de transmettre à tous les bons gestes pour une bonne cuisine. Elle a enchaîné les émissions, les chroniques et les livres de recettes, sensibilisant les gens à une bonne alimentation et sa Fondation vise à donner des formations et outils aux enfants défavorisés par le biais de la restauration et l’alimentation.

Pour ses différents accomplissements elle a reçu le Prix Max Rupp de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec, la Médaille du jubilé de diamant du gouverneur général du Canada, elle est membre de l’Ordre du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec.

 

Née en 1938 à Cavaso del Tomba dans la belle région de Trévise en Italie,  née Angela Rizzardo et arrivée au Québec en 1955, avec pour bagages: sa bonne humeur, sa persévérance et son amour des gens et de la vie. Elle devient religieuse et membre de l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal en mars 1957.

 

Comme plusieurs le savent, Sœur Angèle est fort active dans le paysage culinaire du Québec et elle s’intéresse continuellement au développement du milieu.

Sur le plan culinaire, Sœur Angèle appartient à plusieurs associations professionnelles dont : l’Association Canadienne pour la presse gastronomique et hôtelière; la Fédération des Chefs de cuisine du Canada, FCCC; la Société des Chefs de cuisine et Pâtissiers de la province de Québec, SCCP; Les Disciples d’Auguste Escoffier entre autres.

De nombreux prix et décorations honorent sa carrière et témoignent des multiples appréciations qu’elle a reçues de la part du public et des institutions. Elle est particulièrement fière d’une de ces premières, celle du Grand prix et trophée du concours L’œuf d’or sous le patronage de l’office canadien de commercialisation des œufs en 1980; puis du Prix Méritas SCCP en 1984; de la médaille de la délégation académique du Japon en 1986, du Diplôme Honoris Causa de l’ITHQ en gestion de restauration en 1993 et de la Reconnaissance offerte par le Consul général d’Italie pour les activités, le développement de liens sociaux, économiques et culturels avec l’Italie en 1994.

Sur le plan spirituel, sa capacité à propager la bonne humeur autour d’elle a conduit à sa nomination à Monaco en 2018 en tant qu’ambassadrice de la Ligue mondiale pour le droit au bonheur, pour laquelle elle a reçu le Trèfle d’Or .

 

YouTube player

 

À la rencontre du public

Durant 16 ans elle a travaillé comme professeur à l’Institut du Tourisme et de l’Hôtellerie du Québec, puis elle s’est orientée vers la recherche technologique et a passé rapidement vers les communications.

Sa première présence télévisuelle se fait à l’émission Allô Boubou, le 19 avril 1982, elle a cependant conquis l’animateur Jacques Boulanger par sa spontanéité et son sens de la réplique. En 1982, elle signait un contrat l’amenant à participer à 40 émissions de la célèbre émission de variétés diffusée à Radio-Canada jusqu’en 1985. Des émissions très appréciées du public. Elle enchaîne les emplois comme chroniqueuse ou animatrice dans diverses émissions télévisées. On la retrouve dans des émissions sur Télé Italia, et dans Le Train de 5 heures.

Ses apparitions durant les années 90 à la Fourchette d’orla Fourchette d’aujourd’huila Fourchette des vedettes la font rayonner auprès du grand public sur TQS.

Aussi, elle anime une émission de radio quotidienne avec André Paillé Content sur la chaîne CHRC. De plus en plus connue, elle est déléguée comme ambassadrice à la Foire internationale de Milan, en Italie puis elle passe à TVA pour l’émission À votre santé.

La chaîne alimentaire Métro Richelieu Inc. en 1993,  organise une tournée hebdomadaire à travers le Québec avec La cuisine mobile de Sœur Angèle dans laquelle Sœur Angèle est animatrice-démonstratrice.
Durant deux ans, de 1993 à 1995 Sœur Angèle anime  335 émissions de télévision sur le canal SRC, avec l’émission les 7 jours de Sœur Angèle.

Souvent demandée pour participer à des entrevues télévisées, Sœur Angèle préfère agir et présenter ses petits plats “au monde ordinaire”, et le public curieux aime entendre des bribes de son histoire et apprécie ses réponses surprises. On se souvient de quelques entrevues réussies et  son passage à l’émission” Scully rencontre” en 1996 et dernièrement ses entrevues intimistes avec Rosette Pipar, écrivaine et productrice.

Citoyenne du monde, il est rare qu’une année se passe sans que Sœur Angèle ne fasse un ou plusieurs voyages soit comme déléguée du Québec, soit comme accompagnatrice de groupe, soit comme représentante du tourisme du Canada, région du Québec ou soit pour sa propre culture. Son dernier voyage en Vénitie a couronné la sortie de son magnifique livre  »Merci Mama », publié par Marcel Broquet, La nouvelle édition, écrit par Rosette Pipar et était pour offrir au public l’occasion de découvrir avec elle les lieux de son enfance.

Sœur Angèle voit toujours dans les voyages l’occasion d’apprendre sur les ressources de la nature et la culture des pays; sur le monde agro-alimentaire ainsi que sur les recherches et les découvertes récentes concernant l’art culinaire.

Sœur Angèle a souvent revu son pays natal depuis qu’elle l’a quitté en 1955. En plus de l’Italie, elle visité la Tunisie, la Corse, la France, la Thaïlande, la Chine, Israël, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique etc. Elle aime à l’occasion faire le voyage en Terre Sainte et aller se tremper dans la Méditerranée.

Très intéressée aux problèmes alimentaires de l’Amérique Latine, elle est allée quelques fois prêter main-forte aux chefs cuisiniers  de République Dominicaine et de Cuba (ci-après) entre autres.

De courts et fréquents séjours aux Etats-Unis lui permettent aussi de suivre les progrès de nos voisins les Américains. De partout, elle sait tirer des leçons de vie et elle conserve des souvenirs d’amitié, de collaboration et d¹émerveillement.

On ne peut pas ignorer ses nombreuses publications de recettes, entre autres : À table avec sœur Angèle, Dans la cuisine de sœur Angèle, Les miracles culinaires de Sœur Angèle, La cuisine joyeuse de Sœur Angèle; les trois tomes de La Fourchette d’or; l’encyclopédie La cuisine simplifiée et les trente-neuf fascicules Les 7  jours de Sœur Angèle mais aussi des livres qui dévoilent son parcours, ses inspirations et aspirations. Sœur Angèle-Biographie, Le bonheur d’être soi, Sœur Angèle ou le feu sacré de la  joie, et le tout dernier Merci Mamma!

 

 

Sœur Angèle aime les gens, elle aime présenter une cuisine simple, rapide, facile, bonne et belle. Elle veut partager ses secrets et trucs, ses découvertes et sa passion de la vie.

«La cuisine, pour moi, c’est une offrande, dit-elle d’ailleurs. Je l’ai toujours fait en pensant que la personne sera contente, qu’elle va apprécier.»

Son objectif principal est que les gens soient heureux et que les repas quotidiens loin d’être une corvée, soient un plaisir pour le palais et pour l’œil; qu’ils soient en somme une occasion de rencontres chaleureuses et humaines. Elle croit que les goûts, les formes, les textures et les couleurs peuvent transmettre des messages d’amour, de tendresse, d’encouragement et de paix.

Pour Sœur Angèle entrer dans les cœurs en passant par la cuisine, c’est retrouver en quelque sorte l’âme d’une nation.

 

Close
Soeur Angèle © Copyright 2021. Tous droits réservés
Close